LE CHÂTEAU

Nardique la Gravière

UNE BELLE HISTOIRE

familiale

L’Histoire commence en 1928 par la famille BASTARD.
Cette famille d’agriculteurs, issue de Charente, achète cette propriété sur le lieu-dit « Nardique » où ils poursuivent une activité d’éleveur bovin. A cette époque, les seules vignes sur la propriété sont plantées en vignes blanches. Conscient du potentiel qualitatif de la production de vin, Arsène BASTARD y construit le chai de vinification et le vin est vendu sur le marché du négoce en vrac uniquement.

Les années passent, Edith la fille d’Arsène travail sur l’exploitation familiale et se marie en 1949 avec Gérard THERESE, fils d’agriculteurs originaire de la haute gironde. Passionné par la culture de la vigne et l’élaboration du vin, Gérard développera la partie vin sur l’exploitation tout en gardant l’activité d’élevage bovin, ces bovins en compagnie de deux chevaux permettront de travailler le vignoble mécaniquement donnant alors des raisins de grandes qualités et adaptés au cahier des charges des appellations Bordeaux pour les vins rouges et Entre- deux-Mers pour les vins blancs.

Très vite, l’idée est de valoriser le travail et de mettre en avant la qualité des vins du domaine familial, à partir de 1960 le vin sera désormais vendu en bouteille bordelaise et permettra l’achat des premiers tracteurs qui accompagneront les bovins pour travailler dans le vignoble. 

Edith et Gérard THERESE donnent naissance à Christian et Philippe leur deux enfants qui après des études de viticultures oenologie intégreront le domaine familial et participeront à l’expansion de la partie viticulture sur le domaine.

Philippe THERESE se marie en 1987 avec Murielle REY fille de viticulteur dans le Libournais. C’est l’année de naissance de leur fils Nicolas en 1989 qu’adviendra un évènement donnant un tournant à l’exploitation.
Un incendie dans les bâtiments destinés à l’élevage bovin épargnant de justesse le chai de vinification.
Choqués par cet évènement, c’est alors que Gérard, Edith et leur enfants Christian et Philippe décidèrent d’arrêter l’activité d’élevage bovin et fit reconstruire à la place un bâtiment dédié au conditionnement et au stockage des vins produits.

Grâce à ses nouvelles infrastructures les vins du Château Nardique La Gravière commencèrent à se vendre partout en France et l’axe de développement était orienté uniquement sur la qualité et la vente du vin auprès des particuliers, des restaurateurs et cavistes afin de valoriser au mieux auprès des consommateurs les vins produits.
Murielle après avoir repris pendant de nombreuses année la propriété familiale de ses parents mettra fin à son activité de viticultrice due à la crise et à la chute des cours du marché du vin au cours des années 2000. Nécessitant une réception quotidienne de la clientèle au

magasin de la propriété et une gestion de la partie administrative de plus en plus conséquente, Philippe lui proposera d’intégrer le Château Nardique La Gravière en 2008 où aujourd’hui elle vous accueillera avec le plus grand des plaisirs.

Après avoir réalisé ses études dans le vin, Nicolas, fils de Murielle et Philippe intégrera l’histoire familiale en 2014 où le savoir-faire et la passion de la vigne et du vin se transmettent depuis maintenant quatre générations.